Annexe I’Atlas photographique

Auteur : NABIL Lahcen



Résumé:


      La place qu'occupe le document photographique dans la recherche est sans cesse croissante; il en présente une autre dimension. En effet, il s'avère qu'il est très efficace pour mémoriser l'évolution des géopaysages et retracer l'archéologie du géosystème.


    Si en France, par exemple, on est au stade de son traitement en archives, au Maroc il n'en est rien encore ... Il est nécessaire et urgent de commencer.


     Dans cette perspective nous avons conçu cet Atlas qui représente une illustration du texte :


     Nous y avons respecté l'ordre choisi pour le texte et la cartographie soit : une présentation générale du Bessin versant de Sif ou Lout suivie d'un ensemble de planches se rapportant dans l'ordre aux 4 unités géosystémiques. Et au sein de chaque unité taxinomique, on procède de l'amont vers l'aval et de l'O. vers l'E. (cf. méthodologie. T I. Chap. II).


     Chaque planche est formée d'une, deux ou trois photographies ou en assemblage ou indépendantes. Pour ce dernier cas, l'ordre alphabétique va de la gauche vers la droite (A-B et C).


     Notre Atlas, présentant une illustration directe du texte, a été classé dans le même ordre :


               * D'abord une présentation générale du bassin versant de Sif ou Lout suivie d'un ensemble de planches se rapportent dans l'ordre aux 4 unités géosystémiques qui forment ce bassin : au sein de chaque unité taxinomique, on procède comme pour le texte et la légende de la carte géosystémique, du haut vers le bas et de l'O. vers l'E. 


        * Chaque planche est formée d'une, deux ou 3 photographies indépendantes ou en assemblage. Lorsqu'elles sont indépendantes, l'ordre alphabétique va de la : gauche vers la droite (A, B et C).


              * A chaque photographie correspond un schéma où sont délimitées les unités qui se rapportent au texte par des numéros. Les facettes sont repérables à la fois dans le texte et sur la cartographie par leur numéro de géofaciès (gg. x) et celui du géosystème (G y) etc...


      On aurait souhaité que ces documents soient diversifiés davantage et mieux étalés et sur le temps et sur l'espace : pour mieux souligner la mosaïque paysagère et la dynamique (état) des unités taxinomiques. L'absence d'appareillage photo est cause de cette carence. Ces mêmes conditions matérielles ont déterminé les assemblages, la présentation en général et le tirage de cet Atlas en un exemplaire unique. Ce genre de problème essentiellement technique doit être débattu à un autre niveau.


Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...